latribuneducloud

Home » Tendances » La quatrième vague du cloud computing

La quatrième vague du cloud computing

Archives

Calendrier

March 2013
M T W T F S S
« Feb   Apr »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

20 vague logoLe 15 février dernier, Amazon dévoilait une nouvelle offre de business Intelligence baptisée Redshift sur le cloud. La 4 mars, IBM annonçait que la totalité de ses services cloud seraient fondés sur la pile logicielle Openstack.  Ces deux annonces montrent que le cloud computing évolue rapidement et  que la concurrence est de plus en plus vive.

Selon le cabinet de conseil Saugatuck, nous sommes désormais bien installés dans la 4e vague du SaaS/Cloud Computing. Peu après l’implosion de la bulle Internet, la première phase a été lancée par le pionnier et le leader Salesforce. Baptisée SaaS 1.0, cette première vague matérialise une nouvelle manière de consommer les logiciels.  Les deux phases suivantes incluses dans le SaaS 2.0 ont vu de nombreux éditeurs proposer leurs logiciels sous forme de service ou les éditeurs traditionnels porter leur offre sur le cloud.

18 waves to cloud computing1

La 4e vague est caractérisée par trois tendances majeures :

1. Les fournisseurs proposent des offres de plus en plus différenciées
Le nombre de fournisseurs cloud est de plus en plus important et la concurrence est vive. La différenciation fonctionnelle est un  moyen de se distinguer de la concurrence. L’approche Redshift est exemplaire d’une telle tendance tout comme celle de Dimension Data avec Tech Ops et Apps Ops pour l’administration d’applications sur le cloud.

2. Une pression sur les prix
Quand la différenciation n’est pas suffisamment attractive, les fournisseurs ont tendance à utiliser le paramètre prix. Avec come conséquence une course au moins-disant qui n’est pas toujours salutaire pour les clients et qui peut créer de l’instabilité à long terme pour les fournisseurs. Ces derniers ont la possibilité de réduire les coûts dans la constitution de leur propre offre. L’adoption de la pile Openstack par IBM est un exemple de ce type de démarche.

3. Elargissement des partenariats
Comme la différenciation, l’élargissement des partenariats procède de l’enrichissement  des offres de fournisseurs. Pour son offre analytics, Amazon Web Services s’est appuyé sur Birst, Cognizant, IBM, Informatica, Pentaho, Pervasive Software, SAP…


1 Comment

  1. […] Selon le cabinet de conseil Saugatuck, nous sommes désormais bien installés dans la 4e vague du SaaS/Cloud Computing. Peu après l'implosion de la bulle Internet, la première phase a été lancée par le pionnier et le …  […]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: