latribuneducloud

Home » Tribunes » L’innovation et le numérique vus par Michel Serres

L’innovation et le numérique vus par Michel Serres

Archives

Calendrier

March 2013
M T W T F S S
« Feb   Apr »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Michel SerresLa révolution numérique en cours aura selon Michel Serres des effets au moins aussi considérables qu’en leur temps l’invention de l’écriture puis celle de l’imprimerie. Les notions de temps, d’espace et de connaissance en sont totalement transformées.

Michel Serres

Michel Serres, agitateur d’idées ? Sans aucun doute. Dans une conférence récente à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne sur l’innovation et le numérique, il présente l’ordinateur comme un nouvel avatar du couple message / support que l’on a connu pour la première fois avec l’arrivée de l’écriture. L’académicien qui dit préférer désormais les histoires aux idées raconte que dans les années 50, à l’école Normale Supérieure où il faisait ses études, des étudiants scientifiques ayant réceptionné leur premier computer se demandaient comment il pourrait l’appeler en Français sachant que la traduction littérale de compteur était trop limité et déjà utilisée par les terminaux de relèvement de la consommation d’eau, de gaz ou d’électricité. C’est alors qu’un étudiant médiéviste proposa le terme deus ordenador qui représentait bien l’idée de ce couple harware/software (matériel/logiciel) ou encore message / support). Dans ce cadre-là, l’ordinateur est-elle une machine innovante ? Oui et non répond Michel Serres qui juge les effets de cette machine selon trois axes : le temps, l’espace et le cognitif.

Le temps
L’arrivée de l’écrit avait été le premier avatar de cette révolution message / support avec des transformations allant beaucoup plus loin que la simple technique, mais touchant au droit, à la politique, à l’économie (le capital est issu de cheptel), au commerce…

L’imprimerie poussa encore plus loin cette révolution en apportant un véritable changement de logiciel favorisant des idées ou des institutions totalement nouvelles.

Pour Michel Serres, l’ordinateur qui inclut toutes  les technologies de l’information d’aujourd’hui incluant Internet, les smartphones… aura des effets tout aussi importants sur toutes les domaines de la vie (le droit, la politique, le commerce, la religion, la pédagogie, la finance, le travail…) et dont on a encore aujourd’hui rien vu. C’est le troisième avatar de ce couple support / message. En ce sens, l’ordinateur n’est donc pas nouveau mais offre évidemment des perspectives considérables.

 

L’espace
L’ordinateur nous fait passer d’un espace métrique à un espace topologique où les distances sont remplacées par des notions de voisinage. Et de nous rappeler le théorème du petit monde selon lequel tout être humain peut aujourd’hui se connecter avec n’importe quel autre. Pour l’héroïne de son dernier livre Petite Poucette, Maintenant veut dire tenant en main et débouchant ainsi sur la nouvelle affirmation : « maintenant, tenant en main, le monde ». L’humanité vient de changer d’espace car les nouvelles technologies n’ont pas réduit les distances, elles les ont abolies.

 

Le cognitif
Michel Serres raconte la légende de Saint Denis portant sa tête jusqu’à Montmartre comme une métaphore de l’externalisation de la mémoire et des processus que nous offre l’ordinateur.  Avec l’informatique, les jeunes n’ont plus de mémoire s’insurgent les plus anciens. Mais nous avons déjà connu ce phénomène avec l’apparition de l’écriture qui n’obligeait les savants d’avoir mémorisé le savoir mais seulement d’y avoir accès et de pouvoir le comprendre. L’informatique ne fait que poursuivre ce mouvement. L’innovation profonde de l’être humain : passer son temps à perdre quelque chose, mais pour évidemment y gagner beaucoup plus.

Pour cet irrémédiable optimiste, le numérique est la plus extraordinaire des innovations.

 

http://cursus.edu/institutions-formations-ressources/formation/19629/conference-innovation-numerique/


1 Comment

  1. […] partage avec vous un excellent article lu sur  » La tribune du Cloud «  à propos d’une conférence donnée  par Michel Serres ( philosophe, penseur, enseignant et […]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: