latribuneducloud

Home » En vrac » Etude IDC/IFS : Les ERP doivent devenir mobiles

Etude IDC/IFS : Les ERP doivent devenir mobiles

Archives

Calendrier

March 2013
M T W T F S S
« Feb   Apr »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

4 IFSLongtemps à la traine face aux évolutions technologiques, les solutions ERP mobiles sont devenues aujourd’hui indispensables pour les entreprises, dans le sens où elles permettent d’améliorer la productivité du personnel et de réduire les coûts. Selon un grand nombre d’entreprises interrogées, les solutions mobiles présentent, en outre, l’avantage d’optimiser la gestion de la relation clients, de participer à l’effort de compétitivité sur le marché et enfin d’améliorer la qualité des données grâce à une saisie et un enregistrement en temps réel. C’est ce qu’indique une enquête réalisée par IDC et l’éditeur IFS sur la gestion et le contrôle à distance des données et des processus métier de l’entreprise.

Avec une forte évolution au cours de ces dernières années, la mobilité est devenue un challenge de taille pour les responsables informatiques. Ce sont d’ailleurs ces acteurs qui, pour une large majorité, sont les premiers décisionnaires de la budgétisation et de l’achat de solutions mobiles. Seules 20% des entreprises interrogées ont mis en place un plan d’actions à leur stratégie de solutions d’ERP mobiles. 34% ont une stratégie mais ne mesurent pas leur retour sur investissement. Il s’avère par ailleurs que près d’un tiers d’entre elles n’ont pas du tout de stratégie. Enfin, les 14% d’entreprises restantes déclarent posséder un budget pour ce type d’outil mais n’ont pas encore déployé de stratégie en la matière. En France, 6 entreprises sur dix n’ont aucune stratégie de mobilité bien que 20% de ces dernières disposent d’un budget, sans savoir comment l’utiliser pour le moment.

La tendance observée est clairement l’imposition des tablettes comme outil collaboratif par excellence : téléconférences, visioconférences, messagerie électronique, messagerie instantanée, accès aux réseaux sociaux, etc. Les smartphones, quant à eux, sont en phase de détrôner les solutions de téléphonie en VoIP (voix sur IP). En moyenne, 10% du budget informatique des entreprises sont consacrés à l’achat, au développement ou à l’implémentation de solutions mobiles. Les principaux postes étant les solutions de virtualisation, d’infrastructures Cloud ainsi que les solutions collaboratives. En France, cette moyenne s’élève à 8,3%.

L’amélioration de la productivité des collaborateurs et la réduction des coûts inciteraient les entreprises à adopter des solutions de gestion mobiles. Tant que les solutions mobiles ne seront pas généralisées à l’ensemble des entreprises d’un secteur, celles qui disposeront d’une stratégie de mobilité auront un net avantage face à leurs concurrents. Selon l’étude, les entreprises investiraient dans une solution mobile principalement pour optimiser leur gestion de la relation client (gestion des opportunités, CRM, informations clients, etc.). Aujourd’hui, les solutions mobiles sont largement perçues par les entreprises comme un moyen d’optimiser des processus métier notamment grâce à la saisie en temps réel des données.

Encore des freins à la mobilité

L’enquête relève trois principaux obstacles qui empêcheraient les entreprises d’investir dans des solutions mobiles :

– La sécurité des données ;
– Les coûts générés par le déploiement de solutions mobiles ;
– Et la difficulté d’intégration de ces solutions aux systèmes d’informations existants, se traduisant le plus souvent par un manque d’adaptation aux processus métiers de l’entreprise.

Les entreprises françaises ont, en outre, cité la politique de l’entreprise comme étant un obstacle majeur à l’adoption d’une stratégie de mobilité. L’étude révèle également qu’en France, l’intérêt pour des solutions mobiles est principalement interne ; la France possède également le plus grand nombre de répondants ayant indiqué prévoir une diminution du budget informatique dédié aux solutions de mobilité.

Orientation  stratégique pour les solutions ERP mobiles 

La tendance BYOD  va faire évoluer les investissements. Les entreprises s’apprêtent en effet a investir en masse dans des solutions de MDM (Mobile Device Management) permettant de sécuriser leurs données. Parallèlement, de plus en plus d’entreprises prévoient d’investir dans la mise en service de terminaux mobiles et le déploiement d’applications métier via le Cloud, qui permettront aux collaborateurs mobiles de bénéficier de leur environnement de travail en déplacement, comme s’ils étaient au bureau à travailler sur un ordinateur portable ou fixe.

« Certains freins restent toutefois à dépasser, commente Amor Bekrar, Président d’IFS France. L’adaptation aux processus métier de l’entreprise et, surtout, la sécurité figurent parmi les principaux obstacles mentionnés. Pour le premier, les solutions mobiles ERP apportent une réponse non seulement adaptée et fiable, mais également évolutive. Pour le second, les solutions de MDM apparaissent de plus en plus intéressantes pour gérer les nouvelles flottes d’appareils mobiles hétérogènes, ainsi que les aspects de sécurité y étant liés ».


1 Comment

  1. […] Longtemps à la traine face aux évolutions technologiques, les solutions ERP mobiles sont devenues aujourd'hui indispensables pour les entreprises, dans le sens où elles permettent d’améliorer la pr…  […]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: