latribuneducloud

Home » Tendances » Internet mobile : En route vers la 4G

Internet mobile : En route vers la 4G

Archives

Calendrier

February 2013
M T W T F S S
« Jan   Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

25 idate 4G logoL’Internet est devenu mobile. Preuve s’il en est, les smartphone représentent aujourd’hui 60 % des accès au Web auxquelles il faut ajouter les tablettes. Alors que la 3G est à peine diffusée que la 4G, alias LTE pour Long Term Evolution fait ses premiers et devrait connaître un développement rapide.

Selon l’étude intitulée LTE 2013 Markets & Trends Facts & Figures (inscription demandée) que vient de publier l’Idate, le nombre d’abonnés 4G était de 26 millions à la mi-2012,  65 millions à la fin 2012 et devrait dépasser les 900 millions de souscriptions à la fin 2016 et devenir ainsi une technologie couramment répandue.  A la mi-2012, les Etats-Unis étaient en avance en termes d’abonnement devant la Corée et  le Japon. Mais les cartes devraient être rapidement rebattues. A la fin 2016, l’idate prévoit que 41 % des abonnés seront en Asie-Pacifique, 21 % en Amérique du Nord et 16 % en Europe.

25 idate 4G1

25 idate 4G2

En France, l’Idate rappelle que les 4 opérateurs (Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free) ont signé les licences d’exploitation pour un montant global de 936 millions d’euros. La procédure d’allocation des bandes fréquences de 2,6 GHz devait être suivie par celle de l’allocation de la bande des 800 MHz. En décembre, le régulateur avait annoncé les résultats des soumissions, Orange, SFR et Bouygues ayant obtenu chacun 2×10 Mhz chacun pour un montant total de 2,6 milliards d’euros. Free Mobile devra utiliser  le réseau de SFR en roaming. Dans la seconde moitié de 2012, les trois opérateurs ont conduit des essais techniques d’interférence des services LTE avec la télévision numérique.

Depuis la fin janvier, SFR a lancé son offre 4G à Lyon, Montpellier, et Paris-La Défense. A quelques jours d’intervalle, Orange lançait son offre 4G en grande pompe sur le quartier de l’Opéra. L’Opérateur avait ouvert son réseau 4G en juin 2012 à Marseille puis Lyon, Nantes et Lille en novembre 2012 pour les entreprises et s’engage à ouvrir 10 nouvelles villes à partir d’avril Bordeaux, La Rochelle, Chartres, Orléans, Dunkerque, Nancy, Metz, Clermont-Ferrand, Grenoble et Annecy. Alors que SFR avaient des terminaux 4G, Orange ne proposait cette technologie sur des tablettes et des clés avant de lancer ses terminaux 4G sous sa propre marque et baptisé Lumo.

Quant  lui, Bouygues devrait payer 60 M€ pour réutiliser ses « vieux » réseaux 1800 MHz installé à la fin 90 et faire de la 4G, six fois que la redevance actuelle. Avec quelques changements d’équipements informatiques, Bouygues disposera d’un réseau 4G compatible avec certains smartphones existants comme l’iPhone5.  Pour l’heure, les tarifs restent relativement élevés  et l’écart ne justifie sans doute pas la différence avec la 3G, mais les propositions commerciales des opérateurs devraient évoluer rapidement.

201305_france_villes_4g


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: