latribuneducloud

Home » Le point de vue des fournisseurs » Où va le cloud ? Par Régis Castagné, Directeur Général d’Interoute France

Où va le cloud ? Par Régis Castagné, Directeur Général d’Interoute France

Archives

Calendrier

February 2013
M T W T F S S
« Jan   Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

6 InterouteAprès avoir « fait le buzz » pendant de longues années, 2012 a marqué l’entrée réelle du Cloud dans l’agenda des décideurs. Régis Castagné dresse un bilan et propose quelques réflexions

1. Réseau et Ordinateur, les rôles s’inversent: l’intelligence se déplace de l’ordinateur vers le réseau
L’ordinateur va poursuivre sa mutation, de serveur isolé dans un data center il participera de plus en plus au réseau en 2013. Ajouté sur le réseau, l’ordinateur va aider à la création et l’intégration d’environnements hybrides,  entre l’interne et l’externe. Cette évolution provoque une vague de migration vers le Cloud, les entreprises prenant conscience des économies réalisées en mettant l’informatique dans le réseau.

2. L’Innovation fait un retour en force dans l’informatique
Cette année, l’accent sera mis sur l’informatique, un nombre croissant de techniciens étant nécessaire pour créer des solutions rapides et efficaces. Le Cloud révolutionne la règle des 80:20, selon laquelle 80% des coûts sont attribués à la maintenance, et seulement 20% investis dans l’innovation. Les 20% alloués à l’innovation vont significativement augmenter puisque le Cloud réduit le coût et la complexité des environnements informatiques de production, laissant désormais plus d’espace aux nouvelles idées … par ailleurs rendues acceptables du fait de notre environnement de crise.

3. Le Cloud gagne ses lettres de noblesse
Passé du stade du « peut-être » à celui du « pourquoi pas », le long cheminement d’accession à la respectabilité va s’accélérer. En 2012, différentes approches du Cloud Computing ont été dévoilées, vendeurs et opérateurs ont choisi leur positionnement et les zones troubles autour du Cloud ont été clarifiées. En 2013, les entreprises se rendront compte qu’elles ont besoin du Cloud pour gagner en compétitivité, réduire les coûts, augmenter leur efficacité et leur performance, et ce modèle informatique deviendra progressivement une option sérieuse.

4. De plus en plus d’App Stores à destination des entreprises
Le réseau va devenir le « one-stop-shop », les applications physiques commençant à être remplacées par des applications virtuelles. L’émergence d’App Stores à destination des entreprises va s’accélérer et la lutte ne fait que commencer pour développer l’offre la plus large et proposer le plus grand choix.

5. Le SDN devient une réalité
En 2012, le SDN (Software-Defined Networking) était à l’état de projet hypothétique, encore en expérimentation. En 2013, le SDN va commencer à devenir une réalité et il s’accompagnera sans aucun doute d’un grand succès.

La migration vers le SDN débutera au niveau de l’accès, et, une fois établi, il évoluera vers le cœur du réseau. N’écoutez pas ses détracteurs, ils ont tout intérêt à ce qu’il en soit autrement !

6. Il n’y aura pas de suprématie d’un seul vendeur
Contrairement à ce que l’on nous prédit depuis des années, nous assisterons à une cohabitation multifournisseurs (autrement appelée « selective sourcing »), des communications inter médias riches, malgré les efforts de chacun pour tenter d’asseoir une dominance technologique. En 2013, il sera communément accepté qu’il n’est pas réaliste de vouloir tout confier à un seul fournisseur, fusse-t-il un « partenaire », et cela facilitera l’unification des technologies de communications.

7. Le Cloud remettra en cause les « grands projets » informatiques
Gagnant du terrain en 2013, le Cloud est une menace pour la gestion de projet, le conseil et l’atténuation des risques. Finalement, ce qui prenait des mois, des armées de consultants, et coûtait une fortune, tant en Capex qu’en Opex, se fait désormais en quelques minutes/heures, avec des coûts considérablement réduits, un choix plus large de technologies et modèles. En plus, si le résultat n’est pas satisfaisant, il est possible de recommencer !

8. La fin de l’ancien modèle des licences logicielles
2013 marquera la fin de l’hégémonie de quelques grands fournisseurs très coûteux et intrusifs, le barrage de l’accès à la technologie venant de rompre.

9. La baisse du coût des tablettes va accélérer l’adoption de la mobilité en entreprise
Le consommateur a gagné. Avec la guerre que se sont livrés les fabricants de tablettes, les prix ont chuté. 2013 sera l’année où le consommateur sera multi équipé en terminaux. Les collaborateurs seront vraiment mobiles cette année. Le Bring Your Own Device (BYOD) en particulier est passé à la vitesse supérieure. Cette main d’œuvre de plus en plus mobile va forcer les services informatiques à rattraper leur retard progressivement. L’infrastructure devient essentielle pour supporter cette révolution

10. Le règne de la « Platform-as-a-service »
De plus en plus d’entreprises étant à l’aise avec les infrastructures informatiques, réseaux et stockages, elles vont exiger de plus hauts niveaux d’intégration permettant de combiner ces infrastructures avec l’environnement applicatif (End to End SLAs) et accélérer le développement. Ce qui ne fait aucun doute que la Platform-as-a-service (PaaS) sera une réelle opportunité de croissance en 2013.


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: